mercredi 24 avril 2024

Une didactique pour les fractions sous les principes de la "Méthode de singapour" et "Computational thinking" :

En retour d'échanges avec des professeures des écoles et directrices d'écoles élémentaires dans le Doubs (25) et le Morbihan (56), la didactique Maths2SoftSkills avance une approche pour les fractions. 

Cette didactique mobilise les principes

  • de la "Méthode de Singapour" [1],
  • du "Computational thinking" (Jannette Wing, Carnegie Mellon University, 2006) [2].

Plus particulièrement, la didactique met en scène

  • les jeux de réglettes de couleur de la méthode d'apprentissage des nombres créée par George Cuisenaire (1891-1976),
  • le langage de programmation graphique Scratch.


 

 

Pour explorer la problématique de l'apprentissage de la notion de fraction, on pourra consulter la page "Communautés apprenantes" du site "Mathématiques" de l'académie de Lille [3], citée lors du second épisode sur la méthode de Singapour de la Dgesco [1].

 

[1] La "Méthode de Singapour" selon la Dgesco, Le sens et le goût des maths au collège
[2] La "Méthode de Singapour" et le "Computational thinking", Le sens et le goût des maths au collège
[3] Mathématiques, Communautés apprenantes, académie de Lille